TESTO DEL LIED

"Stances"
di Gilbert

Au banquet de la vie, infortuné convive,
J'apparus un jour et je meurs.
Et sur le tombe où lentement j'arrive
Nul ne viendra verser des pleurs.
Salut! champs que j'aimais et vous, douce verdure,
Salut! salut! riant exil des bois!
Ciel, pavillon de l'homme, admirable nature,
Salut pour la dernière fois.
Ah! puissent voir longtemps votre beauté sacrée
Tant d'amis sourds à mes adieux
Qu'ils meurent pleins de jours, que leur mort soit pleurée
Qu'un ami leur ferme les yeux!